La pétition

Nous lançons une pétition nationale pour " le dépistage systématique du CytoMégaloVirus (CMV) en France " en collaboration avec l'association " pour les yeux d'Emilie " et avec le concours du personnel du bureau technique outillage de l'Activité Grand Entretien Gros Porteurs d'AIR France INDUSTRIE et le soutien du Dr BARJOT, gynécologue obstétricien au CHU de Caen et co-fondateur du groupe de recherche sur le CMV en France. (voir les affiches) (voir article de presse de Ouest France avec le Dr BARJOT). Cette pétition sera diffusée aux Gynécologues et au gouvernement.

Nous demandons à toutes les familles qui ont un enfant atteint de lésions cérébrales dues au CMV et voulant être un relais pour cette pétition de nous écrire à l'adresse suivante :

lesrevesdecoline@yahoo.fr

Septembre 2008 : Suite à l’intervention du député de Palaiseau Mr Lamy, Mme la ministre Roselyne Bachelot a permis qu’une rencontre ait lieu entre son cabinet et les associations « pour les yeux d’Emilie » et « les rêves de Coline ».

Participaient à cet entretien le Dr Grangeot-Kéros, biologiste, le Dr Jacquemard, échographiste spécialiste du fœtus ainsi que le Dr Buccini, conseiller technique au cabinet da la Ministre.

Ce rendez vous avait pour objectif de sensibiliser le Ministère de la Santé aux conséquences de ce virus et à l’urgence de développer un plan national de prévention sinon de dépistage du CMV chez les femmes enceintes (but de la pétition !). Mr Jacquemard et Mme Grangeot – Keros ont expliqué les raisons qui justifieraient que le Conseil supérieur d’hygiène publique soit à nouveau saisi : en effet depuis le dernier avis rendu sur le CMV, l état des publications et des recherches scientifiques a largement évolué (cf. note sur « l’état du dépistage des infections à CMV par le Dr Javquemard ».)

Mr Buccini s’est alors engagé à mettre en relation les deux associations et les médecins présents avec la Direction Générale de la Santé et à favoriser un nouvel entretien plus opérationnel et proche de l’évaluation pratique des projets défendus par la délégation.

A ce jour c’est à dire novembre 2010 nous n’avons eu aucun autre contact...

cliquez ici pour agrandir l'affiche

Affihche de la pétition